Publicité

Maladie de Parkinson et tremblements : causes, évolution, comment les diminuer ?

La maladie de Parkinson est une maladie qui existe depuis longtemps, et l’on retrouve déjà des descriptions de tremblements probablement parkinsoniens dans des textes rédigés en Inde des siècles avant notre ère. Elle a été reconnue pour la première fois en médecine moderne par James Parkinson, un médecin britannique, qui, en 1817, la décrivit comme une “paralysie agitante". Le terme de « paralysie » se référait à la lenteur du mouvement que l’on observe dans cette maladie (ce qui ne constitue pas en fait à proprement parler une véritable paralysie), alors que le terme « agitante » se référait au tremblement caractéristique très fréquent dans cette maladie. C’est ensuite le fameux neurologue français Jean-Martin Charcot, fondateur de la neurologie moderne, qui proposa en 1872 de lui donner le nom de maladie de Parkinson, en hommage à la description princeps de James Parkinson.

“La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative caractérisée par la dégénérescence progressive, selon un processus qui reste mal connu, de plusieurs catégories de cellules cérébrales, en particulier les neurones dopaminergiques. Cette dégénérescence provoque alors la mort prématurée de ce type de neurones, induisant une insuffisance de production de dopamine, une substance chimique présente dans le cerveau indispensable à la programmation correcte des mouvements”, explique le Pr Rascol. Si la dopamine manque, les programmes moteurs ne fonctionnent plus normalement, entrainant des anomalies de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite