Cette maladie très contagieuse que l'on pensait disparue fait son retour

Pour la première fois en 10 ans, les autorités américaines ont recensé ce jeudi 21 juillet un cas grave de poliomyélite dans le pays. (source 1)

Dans un communiqué, le département de santé de New York a expliqué que ce cas indique "une chaîne de transmission à partir d'un individu ayant reçu le vaccin polio oral (VPO), qui n'est plus autorisé ni administré aux États-Unis, où seul le vaccin polio inactivé (VPI) est administré depuis 2000". Il est donc probable qu'un individu ait pu recevoir ce vaccin à l’étranger, avant de contaminer, avec sa souche virale atténuée, des personnes non vaccinées.

Le New York Times rapporte qu'il s'agirait en effet d'un homme non-vacciné résidant à Rockland, au nord de l'État de New York. (source 2) Il n'a pas voyagé récemment, ce qui souligne le fait que le virus circule dans le pays.

Ses symptômes auraient commencé un mois plus tôt. Bien qu'il ne soit plus contagieux, le patient souffre maintenant de "faiblesse et de paralysie".

Une maladie qu'on pensait disparue

La poliomyélite est une maladie très contagieuse qui envahit le système nerveux. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible. (source 3)

La polio a longtemps été la maladie la plus redoutée, jusqu'à l'arrivée d'un vaccin en 1950. Le nombre de cas a diminué de plus de 99% depuis...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles