Marie Portolano en couple avec Grégoire Ludig, "un queutard" : retour sur leur histoire d'amour

·5 min de lecture
Getty

Nouvelle animatrice de M6 depuis l'été 2021, Marie Portolano a vécu son arrivée sur la chaîne comme un véritable séisme professionnel et personnel. Aux commandes du "Meilleur Pâtissier" dès le jeudi 7 octobre 2021, elle a pu compter sur le soutien de son compagnon Grégoire Ludig. Une histoire d'amour qui a - presque - mal commencé.

Qui sera Le Meilleur Pâtissier ? Jeudi 7 octobre 2021, l’émission phare de M6 est de retour. Au programme : vingt candidats prêts à tout pour remporter le titre tant convoité. Pour y arriver, ils devront convaincre Cyril Lignac et Mercotte à travers des épreuves de technique et de création. Aux commandes de cette dixième saison : Marie Portolano, qui succède à Faustine Bollaert et Julia Vignali. Dans les rangs de la chaîne depuis l’été 2021, l’ancienne animatrice de Canal+ a confié au Parisien que son arrivée sur la six a été "un séisme professionnel et personnel". Une vie privée presque aussi médiatique que sa carrière sur laquelle l’animatrice s’est confiée plus d’une fois.

Vidéo. Marie Portolano : cette phobie qui lui a joué des tours au début de sa carrière

Entre Marie Portolano et Grégoire Ludig, il n'y avait "rien, zéro alchimie"

En couple avec l’humoriste du Palmashow Grégoire Ludig, entre eux tout a commencé en 2013 "sur un plateau de BeIn Sports", a-t-elle raconté à Libération. Une rencontre bien loin du coup de foudre. Déjà en couple chacun de leur côté, elle s’est souvenue qu’il n’y a eu "rien, zéro alchimie" avec le comédien. Quatre ans plus tard, alors qu’ils sont tous les deux célibataires et que leur relation est loin d’avoir progressé, Grégoire Ludig tente une approche peu convaincante : "Belle progression depuis notre dernière rencontre". Loin d’être séduite, la journaliste lui répond sans détour : "Je me suis dit 'Ok Grégoire Ludig, gros queutard'. Je lui ai répondu : 'Calme-toi direct’".

Mais il faut croire que le comédien est parvenu à ses fins. En 2017, ils officialisent leur relation après que Camille Combal lance dans son émission Il en pense quoi Camille, à la journaliste : "Un couple 100% maison, alors ça, on adore ! Grégoire, elle m'a donné l'autorisation, sinon on ne l'aurait pas dit. Je ne veux pas me faire défoncer à la prochaine réunion de C8". En juin. 2019, Marie Portolano dévoile sur son compte Instagram, une photo d’elle en robe de mariée, la cigarette aux lèvres, pour annoncer ses noces. Un cliché légendé : "Salut les gars", avec un cœur rouge et un émoji alliance.

Marie Portolano peut compter sur Grégoire Ludig

Interrogée sur la notoriété de son compagnon, Marie Portolano répond sans détour à Télé-Loisirs : "J'oublie qu'il est célèbre. Quand il y a eu le covid, il a porté un masque, comme tout le monde dans la rue. Je ne me rendais pas compte que personne ne le reconnaissait. C'est lorsqu'on a pu enlever le masque dans la rue que je me suis souvenue qu'en fait, il était célèbre. C'est à ce moment-là que les gens se sont remis à l'alpaguer dans la rue". J'ai la chance d'avoir un mari célèbre, mais qui n'est pas égocentrique, donc c'est très agréable. Pendant à peu près 6 mois, je n'exagère pas, je n'ai parlé que de mon documentaire, de M6, de mon transfert, des émissions, etc… à quelqu'un qui ne m'a pas dit à un moment donné : 'Bon, ça va ? Ça suffit, on peut arrêter de parler de toi maintenant ? On parle de moi ?'. Au contraire, il a compris que c'était un moment important dans ma vie professionnelle. Et il m'a accompagnée à mort", a-t-elle ajouté.

Vidéo. Marie Portolano amoureuse : elle revient sur sa rencontre avec Grégoire Ludig

C’est grâce au soutien de son compagnon que l’animatrice ose dévoiler son documentaire coup de poing sur les violences sexistes qu’elle et ses consœurs subissent dans les rédactions : "Je ne suis pas une salope, je suis journaliste". "Ce documentaire n'aurait probablement pas existé si je n'étais pas avec lui. Grégoire, il a la solution à tous les problèmes", a-t-elle confié. Maman de James, âgé de 6 ans, né d’une précédente histoire, Marie Portolano s’applique à lui transmettre les notions de respect et d’égalité, comme elle l’a expliqué à Femme Actuelle : “Je passe assez rarement des coups de gueule, sauf quand il s’agit de gronder mon fils… et de l’éduquer, justement, à faire bien attention à ses copines, qui ont droit, oui, elles ont le droit, de jouer au foot". 

Les confidences de Marie Portolano sur sa grossesse

Un petit garçon béni par un grand joueur de football : "Lors d’un Rennes – Paris-SG, alors que j’étais enceinte de plusieurs mois en 2013, j’ai croisé Zlatan Ibrahimovic dans les couloirs du stade, et je me souviens qu’il m’avait demandé le sexe du bébé, avant de poser la main sur mon ventre pour m’assurer que mon enfant serait footballeur ! Mon fils était donc béni par Zlatan", s’est-elle souvenue lors d’un entretien avec Télé-Loisirs. Avant d’ironiser : "Il déteste le foot…". De sa grossesse, la journaliste se souvient également des "40 kilos" qu’elle a pris : "Imaginez ce que ça veut dire de moi et de la nourriture. Je pesais 100 kilos, j'ai une photo si vous voulez (rire). En fait, moi, j'ai tout le temps faim. Ma vie se résume à regarder l'heure me dire : 'Tiens, je vais bientôt manger', 'Qu'est ce que je vais manger ?!’". Alors sur le tournage du Meilleur pâtissier, celle qui ne se cache pas d’être gourmande, a essayé "de ne pas trop goûter parce que je peux grossir assez facilement, alors je fais attention"."Quand Cyril et Mercotte me disent : ‘Ça, c'est trop bon', j'y vais quoi".

À lire aussi :

>> Pour "Le Meilleur Pâtissier", Marie Portolano a eu du mal à contenir son stress

>> Exclu. Marie Portolano se confie sur Grégoire Ludig : "J'ai la chance d'avoir un mari célèbre mais pas égocentrique"

>> Le meilleur pâtissier 2021 : voici les candidats de la saison anniversaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles