Publicité

Marine Lorphelin : être parfaite l'a rendue anxieuse

Marine Lorphelin : être parfaite l'a rendue anxieuse

Qui a dit que la vie des Miss était toute rose ?

Certainement pas Marine Lorphelin ! La Miss France 2013 a en effet révélé lors de l'émission Un Dimanche à la campagne qu'être une enfant prodige lui avait beaucoup pesé. En effet, élève brillante, la jeune fille a vite perdu ses amis.

« À la fin de l’école primaire, j’ai été un peu rejetée par mon groupe de copines parce que je réussissais un peu tout. J’avais de bons résultats à l’école, j’étais plutôt douée en sport... Ça pouvait agacer un petit peu. Quand on a plus d’amis, on se dit "A quoi bon aller à l’école". L’isolement social, être rejetée par les autres, c’est une sensation hyper difficile pour un enfant. Être la fille parfaite, ça peut être pesant », révèle-t-elle, expliquant avoir cherché l'amour « dans le regard des autres ».

Et même lorsque Marine Lorphelin réussit à passer le concours de médecine, rien n'y fait. En quatrième année d'études, elle découvre les crises d'angoisse. « Je ne comprends pas ce qu’il m’arrive. Mon cœur s’accélère, j’ai des pensées très angoissantes », confie-t-elle.

Aujourd'hui, Marine Lorphelin a repris sa carrière de médecin tout en gardant un pied à la télévision.