Publicité

Mark Ruffalo avait à peine de quoi vivre avant que sa carrière ne décolle

Mark Ruffalo - New York - 12.12.16 - Photoshot
Mark Ruffalo - New York - 12.12.16 - Photoshot


Mark Ruffalo n'avait pas les moyens de s'acheter une voiture avant que sa carrière ne décolle.
La star de Marvel, âgée de 65 ans, s'est souvenue de ses débuts modestes et du fait que lorsqu'il était serveur au Château Marmont, il devait se déplacer partout avec sa moto bon marché qu'il réparait lui-même chaque fois qu'elle tombait en panne.
Dans le cadre du podcast "SmartLess", il a déclaré : "Je ne pouvais pas me permettre d'avoir une voiture. J'avais une Honda XR250 de 1974 à 250 dollars que je réparais moi-même lorsqu'elle tombait en panne, et c'était le seul moyen pour moi de me déplacer à Los Angeles. Je vivais dans un placard pour 200 dollars. Mes frais de subsistance s'élevaient à environ 300 dollars par mois."
Au sujet des années qu'il lui a fallu pour se faire un nom, il a déclaré : "Ç'a été lent. Il n'y a vraiment aucune raison pour que j'aie essayé aussi longtemps que je l'ai fait, parce que c'était de 18 à 28 ans".
La star de "Poor Things" a été renvoyée de la pièce qui aurait dû lancer sa carrière.
Il se souvient : "Tout ce que je sais, c'est que j'ai eu la chance de jouer dans une pièce avec Holly Hunter, Carole Caine et Bill Pullman. C'était la grande mode à Los Angeles à l'époque. Holly avait déjà remporté un Oscar, Carole était très connue et Bill était très connu. C'était au Met Theatre. Ils ont créé leur propre théâtre, au début des années 90, et c'est là que j'allais percer, mais j'ai été licenciée quatre jours avant l'ouverture. Un machiniste m'a renvoyée parce que Beth Henley était la metteuse en scène, mais elle ne pouvait pas se résoudre à me renvoyer. Un machiniste m'a donc dit que le producteur allait me renvoyer".
Lorsqu'il lui a été demandé pourquoi il avait été licencié, Mark a répondu en plaisantant : "J'étais nul".