Le masque est-il obligatoire dans les pharmacies ?

Le masque n'est plus qu'un vague souvenir. Depuis le 14 mars dernier, cet accessoire devenu indispensable depuis le début de la pandémie de Covid-19 n'est plus obligatoire dans les lieux publics. Ainsi, les Français ont retrouvé le sourire dans les supermarchés et magasins, les entreprises, les cinémas, les restaurants ou encore les écoles. Seules et uniques exceptions : certains établissements de santé et les Ehpad où l’accessoire est toujours de mise. Qu’en est-il des pharmacies, des cabinets médicaux ou encore des pharmacies ? On vous explique.

"Fin du port du masque obligatoire dans tous les lieux où il est encore [en vigueur], c'est-à-dire plutôt à l'intérieur", a précisé le Premier ministre début mars sur TF1. Dans le cas des officines, la mesure est quelque peu différente. Si, en principe, le port du masque n’est plus obligatoire, les responsables de ces établissements peuvent toutefois continuer à l’imposer. "Il revient à chaque officine de prendre la décision pour elle-même​", explique Yves Dour, président de l’Union syndicale de pharmaciens d’officine de la Sarthe (Uspo) et gérant d'une pharmacie au Mans, au journal Ouest-France. Mieux vaut donc toujours conserver un masque en poche, au cas où, de vous référer aux affiches "port du masque obligatoire" ou encore de contacter au préalable l’établissement.

Si l’on peut faire tomber le masque dans de nombreux lieux, ce n’est pas le cas partout. Un arrêté paru ce dimanche au Journal officiel autorise les établissements de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles