Publicité

Maux de l’hiver : les grogs sont-ils vraiment efficaces ? Comment bien les préparer ?

Ce remède de grand-mère bien connu permet de faire face en cas de coup de froid, de rhume, d'angine ou encore de grippe. Quels sont ses bienfaits ? Comment bien le préparer ? Quelles précautions prendre ?

Origine : d'où vient le grog ?

Le grog allie originellement de l'eau chaude et du rhum. Cette boisson alcoolisée a été mise au point par un amiral anglais, Edward Vernon, en 1740, qui cherchait à limiter la consommation d'alcool de ses marins. Surnommé "le vieux grog" par son équipage - car il portait souvent un vêtement en tissu à gros grains (grogram, en anglais), le marin a fini par donner son nom au breuvage. La recette originelle a fini par intégrer du jus de citron pour lutter contre le scorbut. Puis au fil du temps, de nombreux ingrédients sont venus l'agrémenter : citron, miel, sucre de canne, cannelle, etc.

Toux, mal de gorge, grippe, fatigue... Quand prendre un grog ?

Les grogs sont très efficaces contre les aléas de l'hiver. Ils sont surtout connus pour leurs vertus réconfortante, anti-bactérienne et hydratante : en début d'infection virale, ils permettent de fluidifier les muqueuses et d'éliminer plus rapidement les virus. On les recommande donc en tant que remèdes naturels dans de nombreux cas :

un rhume, une sinusite, une grippe, ...

Lire la suite