Publicité

Maxime, 9 ans, victime d'un arrêt cardiaque en pleine classe : le témoignage bouleversant de la professeure qui l'a sauvé

Maxime, 9 ans, aurait pu ne jamais rentrer chez lui ce 21 novembre 2023. Alors en classe à Camphin-en-Pévèle (Nord), le petit garçon de CM2 a été victime d'un arrêt cardiaque qui lui aurait été fatal sans l'acte héroïque de son institutrice, Sylvie. Cette dernière, en poste à l'école Louis-Pasteur de cette petite commune de la frontière belge, a pratiqué les gestes de premiers secours sur son élève – un massage cardiaque –, sur les indications du Samu, comme l'avait révélé La Voix du Nord le 26 janvier 2024. Grâce à son intervention en urgence, l'enseignante a permis à l'enfant d'en réchapper. Il ne garde aucune séquelle, ni même le moindre souvenir de ce malaise impressionnant, bien qu'il ait été placé 24 heures en coma artificiel. "C'était un mardi comme les autres, mais non… Il est tombé tout doucement sur sa voisine. Je ne l'ai pas vu tout de suite. J'avais le dos tourné, face au tableau. L'une de ses petites voisines m'a alertée : 'Madame, il est tombé'. J'étais en mode robot", a raconté la maîtresse au micro de C à vous, lundi 29 janvier 2024.

L'arrêt cardiaque du petit Maxime a eu lieu il y a plusieurs mois déjà, mais le souvenir est encore bien présent dans l'esprit de Sylvie. "J'ai créé comme une bulle avec cet enfant au sol. Je n'ai pas perdu mon sang-froid. Les secours m'ont dit de pratiquer un massage cardiaque, ce que j'ai fait", a-t-elle raconté dans C à vous. Vivre une telle expérience a permis à l'institutrice de nouer "un lien indéfinissable et éternel" avec les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite