Mettre une gousse d'ail dans ses plantes : cette astuce fonctionne-t-elle vraiment ?

Parmi les nombreuses astuces de grand-mère, celle qui cartonne en ce moment consiste à mettre une gousse d’ail dans vos pots à plantes pour qu’elles soient au top. Vraie astuce ou tentative désespérée pour faire semblant d’avoir la main verte ? On s’est renseigné sur l’intérêt de tester cette technique !

Ce qu’il y a de bien avec internet et les réseaux sociaux, c’est que tous les jours on découvre des choses qui nous semblent folles mais qui fonctionnent. Et de toute évidence, la logique, c’est que plus c’est gros, plus ça passe ! Après avoir découvert que le meilleur nettoyant pour nos toilettes se trouvait dans nos cafetières, on nous propose aujourd’hui de mettre des gousses d'ail dans les pots de nos plantes pour qu’elles soient moins infestées par les nuisibles et donc plus belles. Mais est-ce que cette technique fonctionne et, si oui, comment ça se fait ? On a mené l’enquête pour vous.

L’ail, médicament naturel des plantes.

Même si on préfère le faire revenir dans un peu de matière grasse juste pour le plaisir, l’ail se révèle être le médicament parfait pour nos plantes d’intérieur ou d'extérieur. En effet, ce petit bulbe comporte des composés sulfurés (un composé chimique où le soufre est combiné à un autre élément), ce qui en fait un principe actif parfait contre les maladies cryptogamiques, c’est-à-dire les maladies à base de champignons auxquelles toutes nos plantes ont déjà fait face. Un bienfait qui ne vient pas seul, sachant que l’ail dans nos...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Faut-il vraiment mettre du bicarbonate dans son frigo ?
Cette “astuce incroyable” pour conserver votre champagne entamé marche-t-elle vraiment ?
Faut-il vraiment mettre du sel quand on monte des blancs en neige ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles