Publicité

La ministre de l'Éducation a-t-elle menti sur la scolarisation de ses enfants ? Une enseignante contredit les propos d'Amélie Oudea-Castera

Elle l'affirme haut et fort dans le quotidien Libération ce dimanche 14 janvier 2024. L'enseignante du fils d'Amélie Oudéa-Castéra, Vincent, assure n'avoir jamais été absente pendant les six mois où l'enfant a été scolarisé à l'école Littré, dans le très chic VIème arrondissement parisien. Une déclaration qui vient mettre à mal celle de la ministre de l'Éducation, qui, quelques jours seulement après sa nomination, affirmait aux micros de nombreux médias avoir scolarisé son fils à la prestigieuse école privée Stanislas, car "un paquet d'heures n'étaient pas sérieusement remplacées" dans l'école publique qu'il fréquentait. Les propos de la ministre ont été mal accueillis par les enseignants tout comme les parents d'élèves, obligeant Amélie Oudéa-Castéra à faire part de ses regrets d'avoir "pu blesser certains enseignants de l'enseignement public" au lendemain de sa déclaration polémique.

L'ex-enseignante de Vincent affirme par ailleurs que la nouvelle ministre de l'Éducation et son mari n'étaient pas d'accord avec son choix de le maintenir en petite section car il n'avait pas encore 4 ans (l'âge requis pour passer en moyenne section). Un différend qui a pu être réglé par les parents en le scolarisant à Stanislas, où il a été admis en classe supérieure, selon la professionnelle de l'éducation. Une hypothèse qui a été démentie par l'entourage de la ministre auprès de franceinfo ce lundi 15 janvier 2024. Au-delà de l'aspect polémique du choix d'Amélie Oudéa-Castéra pour la scolarisation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite