« Il est monté sur moi et m’a violée » : le terrible témoignage de l’actrice Annabella Sciorra au procès Weinstein

Margot Ruyter

L’actrice Annabella Sciorra a pris la parole hier lors du procès de Harvey Weinstein devant la Cour suprême de New-York. Elle accuse l’ex-producteur de viol et a livré un témoignage bouleversant.

Glaçant. Il n’y a pas d’autre mot pour qualifier le témoignage d’Annabella Sciorra. D’ Harvey Weinstein, l’ex star de la série « Les Soprano », dresse un portrait de véritable prédateur. Elle accuse l’homme de 67 ans de viol. « Il est monté sur moi et m’a violée », a dévoilé l’actrice. Les faits se seraient déroulés au cours de l’hiver 1993-1994, dans l’appartement de la comédienne. L’actrice avait parlé publiquement de l’affaire pour la première fois dans le « New Yorker » en octobre 2017.

Annabella Sciorra, nominée aux Grammy Awards pour son rôle de Gloria Trillo dans la série à succès « Les Soprano », explique qu’Harvey Weinstein aurait « sonné chez elle », quelques minutes après l’avoir déposée,  rapporte le « Guardian ». Le producteur, rencontré au début des années 1990 à Los Angeles, aurait jeté un rapide coup d’œil autour de lui pour « vérifier qu’il n’y avait personne » a supposé l’actrice. 

« Il m’a traînée dans la salle de bain » 

Annabella Sciorra a livré un récit très détaillé du déroulé des faits. « Il a commencé à déboutonner sa chemise ». L’ex-producteur l’aurait ensuite attrapée par le bras et « traînée dans la salle de bain » recueille « CNN ». L’actrice explique avoir tenté de se débattre mais le producteur était « trop lourd ». L’actrice pesait alors une petite cinquantaine de kilos et Harvey Weinstein près de 130 kg.

« J’ai réalisé...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi