Montana : sur le lieu de tournage d'Au milieu coule une rivière

© Getty Images/iStockphoto

Au départ, Et au milieu coule une rivière est un court roman, sorti en 1976, de Norman Maclean, grande figure de l’école littéraire du Montana qui célèbre les espaces sauvages de cet État américain. Il raconte l’histoire des deux fils d’un pasteur, au caractère opposé mais profondément liés par l’amour de la pêche à la mouche. Grand succès, l’adaptation cinématographique de Robert Redford, avec Brad Pitt et Craig Sheffer dans les rôles principaux, a fait connaître le Montana et ses rivières. Parfois à l’excès, selon des habitants attachés à leur tranquillité.

Si le livre de Norman Maclean s’inspire des paysages de son enfance, notamment de la rivière Big Blackfoot, le film n’a pu être tourné sur ses rives. Décrite comme calme et sereine, celle-ci avait en effet vu son environnement dégradé par l’exploitation forestière et minière. C'est donc la rivière Gallatin, affluent du Missouri et dont la source se trouve dans le parc national de Yellowstone, qui a servi de décor naturel. D’autres passages ont été mis en boîte dans la ville de Livingston, où a vécu l’écrivain Jim Harrison, auteur du célèbre recueil Légendes d’automnes (également adapté sur grand écran) et lui-même grand pêcheur devant l’éternel.

Plaidoyer pour la nature, Et au milieu... a valu un Oscar au directeur de la photographie, le Français Philippe Rousselot. Durant le tournage, la vie sauvage a été protégée. Les truites utilisées pour les scènes de pêche étaient conservées dans un camion-citerne aéré et refroidi. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite