Mort de Brice Louge : ce doute qui persiste dans l’esprit de ses parents

FRANCE 2 / SCREENSHOTS

Après plus de six mois de recherches, Brice Louge a été retrouvé. Pour rappel, l'ouvrier agricole avait disparu dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 février 2022. Le mercredi 3 août 2022, son corps, sans vie, a été trouvé par les enquêteurs, dans le canal de Camon à Labarthe-Rivière. Le jeune homme originaire de la commune, n’avait plus donné signe de vie, depuis près de six mois. Comme le révélait La Dépêche, le 31 mai 2022, ce dernier avait été surpris dans le même lit que sa patronne, Nadine, par son fils, Bastien. Mardi 13 septembre 2022, La Dépêche a précisé que l'autopsie a permis aux enquêteurs d'arriver à la conclusion suivante : Brice Louge est "bien mort par noyade et aurait passé un séjour prolongé dans les eaux du canal". Sa voiture, une Clio, a été retrouvée grâce à l'utilisation d'un sonar très puissant. Si les avocats de la victime sont perplexes face aux premiers résultats d'analyses des autopsies, du côté de la famille de l'ouvrier agricole, le doute subsiste également.

Si la thèse du suicide reste la plus plausible pour les enquêteurs, les parents de Brice Louge penchent pour une autre version. C'est ce qu'a indiqué Le Parisien, lundi 12 septembre 2022. Car parmi les expertises qui sont toujours en cours, l’une d’entre elles suscite l'interrogation de la famille tout entière (en plus de la position dans laquelle a été retrouvé le corps de leurs fils). "Il s’agit de la recherche des diatomées dans les voies respiratoires du défunt. Si de telles microalgues (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite