Publicité

Mort du petit Emile : que sait-on de la promeneuse qui a découvert ses ossements ?

C’est le rebondissement que la France entière attendait, et redoutait à la fois. Dimanche 31 mars 2024, après 24 heures d’analyses scientifiques, le procureur de la République d’Aix-en-Provence a annoncé la funeste nouvelle dans un communiqué : le petit Emile est décédé. Alors que depuis près de neuf mois, la famille du petit garçon et les gendarmes chargés de l’enquête sur sa disparition continuaient de garder espoir, la découverte d’une partie de ses ossements a mis fin à la possibilité d’un heureux dénouement. Suite à cette avancée cruciale dans les investigations, Jean-Luc Blachon a tenu une conférence de presse, mardi 2 avril 2024, pour donner quelques détails sur les circonstances de cette tragique découverte. Le procureur a déclaré qu’une promeneuse avait retrouvé le crâne et les dents de l’enfant disparu au cours d’une “promenade sur un chemin qu’elle se souvient avoir arpenté plus d’un mois avant”, samedi 30 mars “entre 12 heures et 14 heures”. Deux possibilités donc : soit elle n’avait pas vu les ossements lors de sa précédente balade – les enquêteurs eux-mêmes avaient déjà fouillé cette zone – soit ils ont été déposés à cet endroit dans les 30 derniers jours, par un humain ou bien un animal.

“Perturbée par cette découverte, elle s’est saisie du crâne, en prenant des précautions pour ne pas le souiller, et l’a placé dans un sac en plastique. Elle est rentrée chez elle, et a appelé la gendarmerie”, a ensuite expliqué le magistrat, confirmant une information dévoilée par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite