Publicité

Mort de Robert Badinter : qui sont sa veuve Elisabeth Badinter et leurs trois enfants ?

Il est à l’origine du projet de loi pour l’abolition de la peine de mort, l’une des actions les plus mémorables de sa carrière : Robert Badinter, figure emblématique du paysage politique français, et garde des Sceaux sous François Mitterrand (de 1981 à 1986), est décédé dans la nuit du jeudi au vendredi 9 février 2024, à l'âge de 95 ans. En plus d'avoir été un ancien ministre, c'était aussi un avocat et un écrivain, qui a partagé la vie d’Elisabeth Badinter, femme de lettres et mère de ses trois enfants. Il rencontre d’ailleurs son épouse très jeune, lorsqu’elle n’a que 12 ans. C’est plus précisément au domicile de ses parents à elle, à Villennes-sur-Seine, qu’ils ont fait connaissance : il est à l’époque un jeune avocat qui travaille pour la société de son père, fondateur de Publicis, et il est régulièrement invité à déjeuner au sein de la famille les dimanches.

Dès qu’il rencontre la jeune fille, Robert Badinter prend une habitude à chacun de ses anniversaires : celle de lui offrir un petit éléphant en bois. Des cadeaux particuliers aux yeux d’Elisabeth Badinter, qu’elle chérira toute sa vie et mettra en valeur dans leur appartement une fois mariés. D’ailleurs, le mariage, la jeune fille est contre. Du moins jusqu’à qu’elle ne tombe amoureuse de celui qui sera son futur compagnon pour la vie, et à qui elle dit “oui” à l’âge de 22 ans (il en a alors 38). C’est alors le début d’une grande complicité entre les deux. En 2016 sur France 2, celle qui était surnommée “Mimi”, et est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite