Mylène Farmer : ses costumes de scène les plus extraordinaires

Quarante années de carrière, onze albums écoulés à 30 millions d’exemplaires et sept tournées événements déroulées à guichets fermés… Mylène Farmer est une légende de la musique mais également de la mode. Retour sur ses tenues de scène.C’est la recordwoman absolue de l’industrie de la musique. Alors qu’elle vient tout juste de sortir son nouveau single événement baptisé « À tout jamais » et qu’elle s’apprête à sortir un nouvel album pour la fin d’année, Mylène Farmer semble inarrêtable. La légende de la musique française continue d’écrire sa poésie à coups de mélodies tantôt dansantes, tantôt poignantes ou atmosphériques… Les décennies passent et Mylène reste. Les fans restent, fidèles à la chanteuse, notamment à chacun de ses concerts. Il faut dire que les concerts de Mylène Farmer sont réputés pour être légendaires. Un vrai spectacle qui mêle entrée de rockstar, chorégraphie millimétrée et décors hallucinants… Mais ce qui fait vraiment la marque de Mylène Farmer, c’est assurément la mode. Depuis le début de sa carrière, elle met un point d’honneur à être au summum de son style vestimentaire. Grâce à des collaborations avec les plus grands couturiers comme Jean Paul Gaultier ou Franck Sorbier, Mylène Farmer est entrée dans l’histoire des icônes de mode. Sur scène, la chanteuse n’hésite pas à s’afficher très sexy, très couture ou très mystérieuse. Ses looks ne font qu’un avec sa musique mais également avec la scénographie imaginée.A lire aussi : Mylène Farmer : sept fans nous racontent leur passion pour la chanteuseLes plus belles tenues de scène de Mylène Farmer Au cours de ses nombreuses tournées, Mylène Farmer a réussi à sans cesse se réinventer même au travers de son dressing. Des tenues de scène pensées et créées main dans la main avec les couturiers qu’elle affectionne. Dès 1989, alors qu’elle est encore une toute jeune chanteuse, l’interprète de « Sans Contrefaçon » s’affiche en D’Artagnan à cuissardes rouges, en robe bondage en vinyle ou en costume à carreaux. Sept ans s’écoulent avant sa seconde tournée en 1996. Ici, Mylène est métamorphosée en popstar sexy en diable : lingerie Aphroditesque, bottes à plateformes et coiffure en pétard iconique… Elle instaure l’esthétique Mylène des années 2000. Son Mylénium Tour restera dans cet acabit, avec des créations outrancières signées de l’Enfant Terrible de la mode. Clairement la plus belle rencontre possible. En 2006, c’est au tour de Franck Sorbier d’habiller la star pour sa tournée « Avant que L’ombre » : le couturier français créera notamment ce manteau aux broderies dorées exceptionnel qu’elle porte pour le final. Puis, Mylène Farmer restera fidèle à Jean Paul Gaultier pour ses tournées. Elle sera avant-gardiste, gothique et provocante en 2009, futuriste pour « Timeless 2013 » et impérialement mystique pour sa résidence de 2019 à La Défense Arena. En images, ses plus beaux costumes.