Névralgie d’Arnold : comment reconnaître et soigner cette douleur neurologique ?

Très douloureuse, la névralgie d’Arnold est causée par la compression ou l’irritation du nerf grand occipital situé dans le cou. À l'origine de l'innervation des muscles profonds du cou, ce nerf peut être responsable d'intenses douleurs au niveau du cou et du bas du crâne. Quels sont les causes de cette compression du nerf et comment soigner la Névralgie d’Arnold ? Explications.

Le nerf grand occipital est ce qu'on appelle un nerf mixte puisqu'il assure deux fonctions : une fonction motrice qui garantit la mobilité de la zone cervicale et un rôle sensitif via l'innervation du cuir chevelu. En cas d'atteinte de la structure nerveuse pour une quelconque raison, le patient peut ressentir des douleurs plus ou moins intenses au niveau de la base de la boite crânienne. Ces dernières peuvent irradier jusqu'au front, derrière l'oreille ou encore au niveau de la tempe. Des douleurs derrière ou dans les yeux peuvent également être observées. Les personnes touchées par cette névralgie décrivent des sensations de décharges électriques ou de brûlures soudaines. Il arrive également qu'une simple pression exercée au niveau du cuir chevelu provoque des douleurs. Dans la majorité des cas, les douleurs sont unilatérales et ascendantes. Elles sont accrues par les mouvements du cou et s'étendent de la zone occipitale au sommet du crâne. Plus globalement, la névralgie d'Arnold engendre également des maux de tête, voire des crises vertigineuses en cas de douleurs importantes.

Généralement, un simple (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite