Publicité

Minceur : qu’est-ce qui peut freiner la perte de poids ? Les réponses d’une spécialiste

Vous enchaînez les régimes, les programmes sportifs et les recadrages alimentaires, et pourtant, vous n’avez pas perdu un seul gramme sur la balance ? Ne désespérez pas ! Stress, anxiété, maladie chronique, mauvais sommeil ou encore hydratation insuffisante… Bien des raisons peuvent expliquer que votre poids n’évolue pas.

"Quand on a l'impression d'avoir tout essayé pour maigrir et que rien ne fonctionne, il faut s'intéresser à trois paramètres : la charge toxique, la charge inflammatoire et la charge glycémique", explique Frédérique Chataigner, hypno-nutritionniste et psychothérapeute, et fondatrice de la Méthode Chataigner. Mais de quoi parle-t-on ? On vous explique.

La charge toxique, kézako ? "La charge toxique, ce sont tous les additifs alimentaires, tous les perturbateurs endocriniens, tous les colorants, les conservateurs, les arômes artificiels... que l'on accumule dans notre organisme à force de manger des aliments ultra-transformés" décrit l'experte.

Or, c'est prouvé : ces additifs ont un impact sur notre système endocrinien. "Ils peuvent (par exemple) perturber l'action des actions des hormones chargées de déstocker les graisses, et nous empêcher de perdre du poids".

Comment réagir ? "Le mieux est de revenir à une alimentation brute, c'est-à-dire composée à (au moins) 80 % d'aliments non-transformés par l'industrie agro-alimentaire : de la viande, du poisson, des produits laitiers, des fruits, des légumes, des légumineuses... les plus "simples" possibles" répond Frédérique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite