Publicité

La natalité est en baisse au mois de mars, un record depuis 30 ans, pourquoi ?

Le nombre de naissances en France au mois de mars est en berne, comme révèlent les chiffres de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). En effet, en moyenne, 1.816 bébés sont nés par jour au mois de mars 2023. “C’est 7 % de moins qu’en mars 2022, et 7 % de moins qu’en mars 2020, avant le début de la pandémie de Covid-19” écrit l’Insee.

“En mars 2023, les naissances restent, comme chaque mois depuis le début de l’année, à un niveau très faible”, continue l’Insee qui précise que depuis 1994, c’est le niveau le plus faible enregistré. Pour rappel, les naissances ont été enregistrées chaque mois depuis cette année-là. La baisse de la natalité en France n’est pas une nouveauté. En effet, “depuis 1994, les mois où les naissances ont été les plus basses correspondent tous au début de l’année 2023 (janvier à mars 2023) ou au début de l’année 2021 (janvier et février 2021)” écrivent les auteurs.

Selon l’Insee, par rapport à l’année 2020, cette baisse se retrouve dans toute la France métropolitaine, même si toutes les régions ne sont pas touchées de la même manière. En effet, l’Occitanie et l'Île-de-France sont particulièrement touchées, avec une baisse respective de 11% et 10,2%. La Bretagne enregistre, elle, une baisse de 2%. De leur côté, Mayotte et La Réunion enregistrent une augmentation du nombre de naissances de respectivement 3,9% et 4,8%. L’année 2023 semble marcher dans les pas de l’année 2022 qui, avec un total de 723.000 naissances, avait atteint (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite