Nawell Madani : qui est son compagnon qui a fait le buzz, Djebril Zonga ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
PARIS, FRANCE - FEBRUARY 25: Nawell Madani and Djebril Zonga arrive at the 47th Cesar Film Awards Ceremony At L'Olympia on February 25, 2022 in Paris, France. (Photo by Pascal Le Segretain/Getty Images)
Nawell Madani : qui est son compagnon Djebril Zonga qui a fait le buzz sur la Toile ?(Photo by Pascal Le Segretain/Getty Images)

Mardi 19 juillet, alors que le Marrakech du rire était diffusé sur M6, la prestation de Nawell Madani sur scène a beaucoup fait réagir. L’objet de toutes les curiosités sur la Toile ? Le compagnon de l’humoriste, Djebril Zonga, présent à Marrakech pour soutenir sa compagne et dont le physique a fait fondre les internautes !

Cela faisait un bon bout de temps que Nawell Madani n’était plus allée à la rencontre du public. Sur la scène de la dixième édition du Marrakech du rire, l’humoriste de 38 ans a donc fait sensation. Notamment grâce à son sujet de prédilection, véritable source d’inspiration depuis ses débuts dans le milieu : la vie de couple, avec ses hauts et surtout ses bas. Si elle aime parler d’amour sur scène, Nawell Madani est plutôt du genre discrète lorsqu’il s’agit de sa vie personnelle. Il faut dire que depuis plusieurs années maintenant, la comédienne belge file le parfait amour avec Djebril Zonga. Un homme qui a plus d’une corde à son arc et dont l’ascension est en partie due à la détermination de sa dulcinée.

Vidéo. Nawell Madani au Marrakech du rire : les internautes tombent sous le charme de son mari Djebril Zonga

De footballeur à mannequin

Né à Paris, Djebril Zonga s’est très vite passionné pour le sport : d’abord le tennis, puis le football. À l’adolescence, il rejoint le club de Bondy avant de devenir joueur professionnel à 21 ans dans les rangs du club portugais Pedras Rubras. "J'étais professionnel, mais à 1 000 euros par mois. On me faisait évoluer en attaquant, alors que je crois que mon vrai poste, c'était milieu de terrain, un peu sentinelle" confiait-il en 2019 dans les colonnes de L'Equipe. Malheureusement, une blessure va brusquement mettre un terme à ses rêves de ballon à l’internationale. Et c’est lors d’un dîner organisé par une amie en commun qu’il fait la rencontre de Nawell Madani. Une rencontre qui va tout changer, puisque c’est grâce à elle que Djebril Zonga va oser rêver grand. L’humoriste en est persuadée, son amoureux a tout pour devenir mannequin, comme elle l’expliquait dans les colonnes de Paris Match : "J’ai alors une idée : investir toutes mes économies dans un book pour lui trouver un agent et faire de lui un grand mannequin ! Je pars acheter plusieurs tenues aux Galeries Lafayette, ­j’appelle une maquilleuse et mon ami le photographe Franck Glenisson."

Bien déterminée à propulser son chéri sur le devant de la scène, Nawell Madani va même jusqu’à l’entraîner à New York, afin qu’il se présente à l’agence de mannequinat Ford. Son instinct a vu juste : les Américains tombent sous le charme de Djebril Zonga, qui signe dans la foulée de beaux contrats avec de grandes marques, comme Diesel et Jean-Paul Gaultier. Les années passent et les amoureux continuent leur belle histoire d’amour, toujours en composant l’un pour l’autre, mais sans jamais se détourner de leurs envies respectives. "Nous avons grandi l'un grâce à l'autre. Après des années de travail acharné, il a décidé de rentrer à Paris pour privilégier notre couple. Il veut être acteur" expliquait Nawell Madani à Paris Match.

Et là encore, l’humoriste a pris une part importante dans les rêves de Djebril Zonga. En 2017, alors qu’elle conte son histoire dans son film "C’est tout pour moi", elle lui offre son premier rôle au cinéma. Le début d’une jolie carrière puisque là encore, le talent de l’ex-mannequin et footballeur perce l’écran. Quelques années plus tard, il est nommé au César du Meilleur espoir masculin pour son rôle dans le film de Ladj Ly, "Les Misérables".

Vidéo. Cannes 2019 : une montée des marches militante avec "Les Misérables" et "Bacurau"

Une vie de famille discrète

S’ils ont tous les deux pris soin de leurs carrières, Djebril Zonga et Nawell Madani ont aussi toujours caressé l’envie d’une vie de famille épanouie, comme l’humoriste le confiait à Paris Match : "Je rêve d'être mère. Et même si je ne stresse pas, j'y pense énormément. J'ai une carrière à mener de front, mais le jour où cela arrivera, je serai la plus heureuse des femmes." Et c’est désormais chose faite, puisque le 23 septembre 2021, sur son compte Instagram, Nawell Madani annonçait sa grossesse. Quelques mois plus tard, une petite fille prénommée Lou Ezna Fatima pointait le bout de son nez. Un prénom particulièrement symbolique pour l’humoriste, puisque ce sont ceux des deux femmes importantes, comme elle l’expliquait alors : "Ma grand-mère était attentive, protectrice, inspirante... Elle a connu la guerre, la privation et la fuite ! Elle a connu tôt la peur et le manque. Je me sentais bien petite à côté d'elle et si admirative. Aujourd'hui encore, son courage me redonne un coup de fouet quand mon quotidien me semble difficile. Ma mère, m'a transmis par son comportement la détermination et mon souhait d'agir pour changer les codes. Elle n'a pas été là où on l'attendait, et pour ça aussi, je l'admire."

Si elle est une femme et une maman heureuse et épanouie, Nawell Madani a à coeur de garder son jardin secret. Et même lorsqu’elle évoque sa vie amoureuse, elle le fait toujours avec humour. Comme en 2020, sur le plateau des "Enfants de la télé" sur France 2, où elle n'avait pu s’empêcher d’ironiser sur son confinement difficile à gérer avec Djebril Zonga : "Est-ce que vous avez frôlé la séparation ? Parce que moi j'ai failli quitter mon mec six fois ! J'ai failli l'étrangler, beau ou pas beau ! C'était une catastrophe, ce confinement." Un couple comme tous les autres…

À lire aussi :

>> Djebril Zonga, héros des "Misérables" : "J'étais footballeur pro mais à 1000 euros par mois"

>> Marrakech du rire - "C'est limite", "Faut doser", "Donc on rigole des violences conjugales ?", "Pardon ??" : une blague de Nawell Madani sur Rihanna passe mal auprès des twittos

>> Nawell Madani pose avec son compagnon Djebril Zonga : très rare apparition du couple aux César

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles