« On ne laisserait pas un enfant adopter un enfant » : au Texas, la mobilisation des pro-avortements

© Capture d'écran YouTube du compte Mothers against Greg Abott

Dans un contexte d’élections de mi-mandat aux États-Unis, un collectif d’opposants à Greg Abbott vient de publier une vidéo choc qui dénonce les mesures anti-avortement prises ces derniers mois par le gouverneur du Texas.

« Si la science dit que je suis assez grande pour avoir un bébé – j’ai eu mes règles en cours de sport – je devrais pouvoir en adopter un, non ? ». Cette remarque surréaliste a lieu dans une vidéo, mettant en scène une adolescente de 12 ans et demi qui se rend dans un centre d’adoption afin d’adopter un bébé. Face à cette requête irréelle, la réceptionniste lui répond : « Tu dois pouvoir lui procurer de la nourriture, un toit, une assurance maladie, dentaire et psychologique, est-ce que tu as un justificatif de revenu ? »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Period. (@period.studio)

La vidéo a été diffusée par « Mothers against Greg Abbott » (en français : « Les mamans contre Greg Abbott »). Un « groupe divers » composé « de démocrates, d'indépendants et de républicains modérés qui défendent les familles du Texas », selon la description de leur compte Twitter. Opposé au gouverneur de cet État, l’association dénonce, entre autres, la position anti-IVG de Greg Abott.

« Les adolescentes enceintes ont un risque plus élevé de prééclampsie, de toxémie, de traumatisme émotionnel »

Évidemment, la collégienne ne peut pas répondre par l’affirmatif. Mais elle persiste : « Pourquoi pas être mère porteuse ? Je n’aurais pas l’air trop cool enceinte ? » La réceptionniste essaye, à nouveau, de l’en dissuader : « Les adolescentes enceintes ont un risque plus...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi