"Je ne voulais pas d'enfant" : Alessandra Sublet se confie sur sa maternité

De plus en plus, des personnalités abordent leur rapport à la maternité de manière publique. Une façon de briser, un témoignage à la fois, les tabous qui l'entourent et l'isolement que nombreuses concernées ressentent autour de la naissance d'un enfant ou du non-désir de maternité. Dernière en date à s'être confiée sur ce sujet complexe : Alessandra Sublet, qui vient de quitter l'animation pour se lancer dans une carrière d'actrice.

A ce propos, celle qui a joué la mère du jeune Théo Curin dans Handigang, une fiction diffusé le 2 mai sur TF1, explique que c'est sa fille, Charlie, qui l'a encouragée à accepter le rôle. "Je lui dois tout", avait-elle commenté sur le plateau de 50 Minutes Inside en avril dernier.

Auprès de Gala, elle a également expliqué : "Plus jeune, je ne voulais pas d'enfants, je suis devenue mère sur le tard (à 35 ans, ndlr)". Et d'ajouter : "Alors ça m'émeut toujours quand mes enfants (Charlie, 9 ans, et Alphonse, 7 ans, ndlr) m'appellent 'maman'".

"Je ne referai jamais d'enfant"

Aujourd'hui divorcée, Alessandra Sublet, 45 ans, a déménagé sur la Côte d'Azur pendant que ses enfants sont resté·es dans la capitale. "Ils ont gardé leur vie à Paris, ce sont les parents qui tournent une semaine sur deux. Et je peux vous garantir qu'ils sont heureux", a-t-elle affirmé.

Lorsqu'elle ne s'en occupe pas, elle retourne à un mode de vie qui la comble...

Lire la suite


À lire aussi

Les petits conseils décomplexants d'Ariane Brodier sur la maternité
David Beckham confie son compte Insta à une médecin ukrainienne
Victime par ricochet de l'attentat de "Charlie", Camille Emmanuelle se confie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles