"Netflix n'aime pas les lesbiennes" : les fans de First Kill réagissent à l'annulation de la série

C'est un coup dur pour les fans de First Kill. Comme l'a révélé le magazine Deadline, ce lundi 2 août, la seconde saison de la série pour ados ne verra pas le jour, Netflix ayant préféré ne pas renouveler l'expérience alors même que la première saison n'a été mise en ligne qu'au mois de juin dernier.

La cause ? First Kill n'aurait pas atteint un seuil de visionnages suffisant pour être reconduite, d'après des sources proches du dossier.

Pourtant, dès sa mise en ligne sur la plateforme de streaming, la série a fait son entrée dans le classement hebdomadaire des dix programmes anglophones les plus regardés, récoltant 30,3 millions d'heures de visionnage le premier jour. Elle a ensuite atteint la troisième place du podium, derrière les dernières saisons de Stranger Things et Peaky Blinders. Elle aurait, selon Deadline, facilement atteint les 100 millions d'heures de visionnage.

L'histoire de First Kill, c'est celle d'une certaine Juliette, une jeune vampire qui va faire la rencontre de Calliope, elle, issue d'une lignée de chasseurs... De vampires. D'abord ennemies, les deux adolescentes vont tomber sous le charme l'une de l'autre.

Une décision lesbophobe pour certains fans

Le récit digne de...

Lire la suite


À lire aussi

Enfin, une série (féministe) de vampires lesbiennes sur Netflix
"Anatomie d'un scandale", la série Netflix qui explore le consentement et le viol conjugal
"Le jeu de la dame", l'irrésistible série Netflix qui va vous convertir aux échecs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles