Noémie Merlant : « Aujourd’hui, j’ai envie de déranger »

©Tandem Films

Première dans la carrière de Noémie Merlant : à 33 ans, elle fait ses débuts en tant que réalisatrice avec « Mi Iubita mon amour », un formidable long-métrage basé sur son histoire d’amour avec un garçon plus jeune qu’elle et membre de la communauté Rom. Rencontre.

Depuis « Portrait de la jeune fille en feu » de Céline Sciamma, Noémie Merlant fait figure d’actrice incontournable. Une légitimité qui ne fait aucun doute et séduit un grand nombre de réalisateurs qui lui font confiance. D’office, ils savent qu’elle saura transcender des rôles fous : harcelée par des étudiants de Tolbiac qui la prennent pour une travailleuse du sexe dans « Les Olympiades » de Jacques Audiard ; audacieuse en un homme trans qui décide de tomber enceinte devant la caméra de Marie-Castille Mention-Schaar dans « A Young Man » ; amoureuse transie d’un manège dans « Jumbo » de Zoe Wittock.

La cour des grandes

Chaque fois, la magie opère, Noémie est là, présente, incandescente, surprenante. Louis Garrel l’a bien compris en lui confiant un rôle comique dans « L’Innocent », formidable comédie qui sortira en salle le 12 octobre. L’Américain Todd Field a également remarqué le côté unique de l’actrice française et l’a choisie pour « Tar » (sortie février 2023) film très attendu en langue anglaise sur une femme chef d’orchestre, l’occasion rêvée pour Noémie de donner la réplique à son idole de toujours, Cate Blanchett.

Les yeux encore émerveillés par cette collaboration, à propos de laquelle elle n’a pas le droit de beaucoup s’exprimer, l’actrice nous parle avec ferveur de « Mi Iubita mon amour », son premier film en tant que réalisatrice et dans lequel elle joue. Une nouvelle expérience pour...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles