Voici le nombre de fois où l'on tombe amoureux dans sa vie

·1 min de lecture

D'après une récente étude, on ne tomberait amoureux que trois fois dans sa vie, et ce, à chaque fois de façon différente.

S’il n’est pas toujours simple de mettre des mots sur les sentiments que l’on éprouve pour une personne, selon une récente étude, on ne rencontrerait l’amour que trois fois dans sa vie. Menées par le diamantaire Vashi dans le but d’observer les habitudes amoureuses des couples, les recherches ont porté sur près de 3000 hommes et femmes britanniques dont l’âge moyen était de 36 ans. En étudiant les réponses du panel, les chercheurs sont ainsi parvenus à établir qu’une personne se mettait en couple environ 5 fois dans sa vie, mais ne tombait véritablement amoureuse que trois fois. 

L'idéalisme, la nécessité et l'inattendu

Bien distincts les uns des autres, ces amours correspondraient à trois étapes bien définies. Ainsi, le premier coup de foudre, qui survient généralement au cours de l’adolescence, est celui de « l’idéalisme ». Tel un conte de fées, les partenaires sont alors persuadés qu’ils vont passer le reste de leurs jours ensemble… avant que la réalité ne finisse par les rattraper. Viens alors le second amour. Généralement, ce dernier survient lors de la vingtaine. C’est l’amour de « nécessité ». Blessée par ses précédentes relations, la personne cherche un partenaire capable de la rassurer… quitte à précipiter un peu les choses. Enfin, survient le troisième amour, « l’inattendu ». Après avoir bien souvent tiré un trait sur l’amour, la personne a alors un véritable coup de...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Shana Lyès (astrologue et autrice d'Astrolove) : "Dans l'astrologie, la compatibilité amoureuse c'est la complémentarité et pas la similarité"

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles