Le nombre de jeunes mères et femmes enceintes SDF n’a jamais été aussi élevé

Katia Rimbert
Journaliste
Le nombre de jeunes mères et femmes enceintes SDF n’a jamais été aussi élevé

C’est un constat extrêmement alarmant qu’a dressé Le Monde dans un article paru lundi 2 décembre dernier. Les mères sans domicile fixe ont énormément augmenté en France ces dernières années. Et elles n’ont jamais été aussi nombreuses.

On les appelle “Les Invisibles” et pourtant elles sont bien là, sous notre nez. Les mères de famille et femmes enceintes sont de plus en plus nombreuses à dormir dehors en France, selon Le Monde. Les grandes villes comme Paris, Bordeaux ou Lyon sont les plus touchées par ce phénomène. Mais qui sont ces femmes ? Difficile de le savoir. Certaines viendraient de pays en guerre, d’autres se seraient retrouvées sans logement à la suite d’un divorce, de la perte de leur travail ou d’une suite d’événements personnels. Et chaque histoire est différente. Leur point commun, c’est celui de n’avoir aucune solution.

Une crise humanitaire

Évidemment, on pense tout de suite aux conditions de vie très difficiles de ces demoiselles mais aussi à celles de leurs enfants en bas âge. Froid, maladies, dangers de la rue (agressions, viols, vols, etc.), malnutrition et sous-nutrition… Ces derniers sont exposés à beaucoup d’éléments surtout lorsqu’ils passent la nuit dehors avec leurs mamans. Cité par le quotidien, Bruno Morel - le directeur d'Emmaüs Solidarité - estime à 700 le nombre d’enfants à la rue en Ile-de-France actuellement. “Ils y resteraient entre deux et cinq mois, parfois plus”, précise-t-il.

Le gros problème, c’est le manque d’hébergements et de personnel pour accueillir ces familles. Certaines mères trouvent refuge dans le métro, à même le sol ou au service maternité d’un hôpital, comme le rapporte nos confrères. D’autres n’ont pas la “chance” (avec des gros guillemets hein) de se retrouver au chaud et dorment avec leur poupon sur le trottoir. 

Des bébés SDF

Le média rappelle aussi qu’une partie de ces femmes meurent en couche ou donnent naissance à leur bébé dans la rue dans des conditions - vous l’imaginez - extrêmement dangereuses pour elles et pour la vie du nourrisson. L’association Coordination de l'accueil des familles demandeuses d'asile a confié au journal un chiffre qui fait froid dans le dos : “146 bébés nés dans la rue [en 2019], alors qu'ils n'étaient que 100 en 2018 et 49 en 2017”. Un véritable fléau, que les organismes caritatifs et établissements hospitaliers pointent du doigt pour que le gouvernement réagisse. Et trouve des solutions concrètes.

A LIRE AUSSI

10 célébrités qui ont été SDF

Ophélie Winter SDF : sa carrière, de la gloire à la traversée du désert

Voici pourquoi certaines femmes enceintes diffusent des vidéos de leur ventre rond qui disparaît