Publicité

Nordahl Lelandais devenu père en prison, la mère de la petite Maëlys sort du silence : "Pauvre enfant"

C'est une révélation des plus choquantes qui a frappé l'opinion publique le 12 janvier 2024. Nordahl Lelandais, condamné pour les meurtres de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, est devenu père malgré son emprisonnement. Nos confrères du Parisien affirment que sa compagne a accouché il y a deux mois, donc en novembre 2023. Jennifer de Araujo, la mère de Maëlys, a exprimé son dégoût et sa colère sur les réseaux sociaux au lendemain de cette annonce, soulevant des questions troublantes sur le système judiciaire français. Sur Facebook, elle a dénoncé avec véhémence cette situation. "C’est écœurant, à gerber, nous, nos enfants n’ont pas eu le droit de vivre", s'insurge-t-elle, précisant que le meurtrier de sa fille "ne méritait rien". Ces mots poignants révèlent la détresse d'une mère face à une justice qu'elle estime défaillante : "Il a tous les droits, nos enfants avaient le droit d’exister, d’avoir un avenir, c’est beau la justice française, rien à foutre des victimes".

Dans un autre message publié vendredi 12 janvier 2024 en apprenant la nouvelle, Jennifer de Araujo s’était déjà dite "dégoûtée", plaignant l'enfant : "Pauvre enfant… dans quelle famille est-il tombé", a-t-elle écrit, ajoutant regretter "que la castration chimique ne soit pas utilisée en France". Cette révélation est intervenue au lendemain de l'intervention poignante de Jennifer de Araujo sur le plateau de Ça commence aujourd’hui, le 11 janvier 2024. La mère endeuillée est revenue sur les derniers instants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite