Publicité

Obésité et hypertension : attention aux siestes trop longues

Vous êtes un adepte de la sieste après le déjeuner ? Si ce temps de repos a du bon sur la concentration et l’efficacité, il pourrait avoir d’autres conséquences néfastes sur la santé. Selon une récente étude menée par des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital (Etats-Unis), tout dépend du temps que dure cette sieste. En effet, ceux qui faisaient des siestes de 30 minutes ou plus étaient plus susceptibles d’avoir un indice de masse corporelle plus important, une pression artérielle plus élevée et un ensemble d’autres conditions associées aux maladies cardiaques et au diabète (syndrome métabolique).

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont évalué les données de plus de 3 000 adultes d’une population méditerranéenne afin d’examiner la relation entre la durée des siestes et l’obésité ou le syndrome métabolique. Le risque n’existait pas pour ceux qui faisaient de courtes siestes. Ces conclusions ont été publiées dans la revue scientifique Obesity.

"Toutes les siestes ne se ressemblent pas. La durée, la position du sommeil et d’autres facteurs spécifiques peuvent affecter les résultats d’une sieste sur la santé. Une étude précédente que nous avons menée sur une grande population d’étude au Royaume-Uni avait révélé que les siestes étaient associées à un risque accru d’obésité. Nous voulions déterminer si cela serait vrai dans un pays où les siestes sont plus ancrées culturellement, dans ce cas l’Espagne, ainsi que la façon dont la durée des siestes est liée à la santé métabolique",...

Lire la suite