Publicité

Oser être soi : Louise Chabat raconte comment elle s'est libérée des injonctions à la perfection

La liberté d'être soi, sans tabou : c'est ce que prône Louise Chabat. Aujourd'hui, la jeune femme, maman d'un petit garçon de deux ans, s'est libérée de nombreuses injonctions à la perfection. "Je pense que dans tous les métiers et dans tous les aspects de notre vie, on s’attend à ce qu’on soit d’une certaine manière", avance-t-elle. En tant qu'actrice, on lui demande de ne pas faire "trop d'expressions". En tant que femme, les sourires et la politesse semblent de mise : "On s'attend à plein de choses de toutes les femmes de manière générale", avance Louise Chabat.

À travers les réseaux sociaux, elle essaye donc de "montrer autre chose". Malgré le temps que cela lui a pris, elle dit se sentir bien : "Je pense que je fais ce qui me plaît, je fais ce qui passionne, je fais ce qui me rend heureuse", confie l'actrice. Cela n'a pourtant pas toujours été le cas. Pour elle, la vingtaine est une "décennie qu'on idéalise". Louise Chabat décrit cette période comme "hyper dure", aussi bien d'un point de vue émotionnel que d'un point de vue professionnel avec le choix de carrière future. "J'ai l'impression que la trentaine, c'est plus dans la réalisation", souligne-t-elle, précisant que cela "fait du bien".

Elle décide alors de parler de nombreux sujets souvent victimes d'injonctions à la perfection, tels que le couple ou encore la maternité. Elle ose et s'autorise surtout à être elle-même : "Je pense que si on montrait tous qui on était vraiment, on casserait tout quelque part les codes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite