Publicité

Ostéoporose : cet exercice physique aiderait à évaluer les risques de fractures, selon une étude

La santé osseuse est précieuse. Si les os se renforcent pendant l'enfance et l'adolescence jusqu'à atteindre un pic en fin de puberté, notre masse osseuse diminue et se fragilise par la suite au fil des années. Partie intégrante du vieillissement du corps, ce phénomène naturel peut parfois se traduire en ostéoporose, une maladie caractérisée par une baisse accélérée de la masse osseuse. En fragilisant les os, l'ostéoporose expose considérablement au risque de fractures.

Selon les estimations de l'Inserm, cette pathologie silencieuse toucherait 39 % des femmes proches de 65 ans, et 70 % de celles âgées de 80 ans et plus. Certaines habitudes à prendre peuvent alors permettre d'augmenter la densité osseuse, comme adapter son alimentation, pratiquer certains exercices physiques ou encore modérer sa consommation d'alcool et arrêter sa consommation de tabac. Certains gestes peuvent aussi aider à prévenir la perte de la densité osseuse, et c'est justement sur ce point que se sont penchés des scientifiques australiens.

Menée par une équipe du Garvan Institute of Medical Research, la recherche s'est intéressée au moyen de prédire les risques de fractures d'une personne âgée. En clair, les scientifiques se sont demandés s'il était possible de déterminer la fragilité ou la force de la santé osseuse d'une personne, en amont, afin de la protéger d'éventuelles chutes. Pour ce faire, les chercheurs ont examiné les données de près de 267.000 personnes, qui figuraient au sein du 45 and Up Study, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite