Oui, on peut être naturellement doué sexuellement

On parle souvent de performance sexuelle et il est vrai que la pornographie a tendance à l’évoquer régulièrement. Il serait pourtant plus judicieux d’évoquer la compétence sexuelle. Or, devenir compétant ou compétente s’apprend au fil du temps. Elle repose aussi sur la confiance en soi.

Crédit : Getty

Or, celle-ci n’est guère affirmée au moment de l’adolescence. Pourtant, c’est souvent à cette période que nous connaitrons nos premières expériences sexuelles. Pas étonnant dès lors de ne pas être extraordinaire dès le départ. Mais, ensuite, il est toujours possible d’améliorer ses compétences ! A condition donc de se faire confiance…

Bien sûr, on pourrait déjà parler d’un don naturel, pourquoi cela ne serait pas le cas aussi dans le domaine sexuel ? Les êtres doués sexuellement sont en général des personnes en bonne relation avec leurs sens, donc débordant de sensualité, pas trop inhibées et en bonne relation avec leur corps.

Améliorer son image corporelle 

La première leçon pour améliorer ses compétences sexuelles consiste à améliorer son image corporelle puis à être en meilleure relation avec ses sens. Certes, les bonnes expériences sont bénéfiques mais, c’est d’abord et avant tout notre relation à notre corps et à notre désir d’avoir du plaisir qui s’avèrent indispensables. Trop de gens attendent tout de leur partenaire. Plus particulièrement les femmes. Pourtant, si elles ne s’intéressent pas à leur vagin, si elles restent passives lors du rapport, elles risquent peu de ressentir les premières sensations voluptueuses lors du coït.

Motivation et curiosité

Ensuite, il s’agit d’être motivé et curieux. La motivation se comprend aisément. S’améliorer, quelle que soit la discipline ne peut se faire que lorsqu’on en éprouve réellement l’envie. Quant à la curiosité, elle se situe sur plusieurs plans. Chacun doit avoir envie de découvrir comment fonctionne ses organes sexuels mais tout autant l’organe opposé. Par exemple, peu de femmes vont aller caresser les testicules, peu d’hommes osent ouvrir le vulve en écartant les grandes lèvres. Quant à l’utilité d’un périnée solide, c’est encore une grande ignorance !

Une fois que l’on a compris le fonctionnement du corps, il est alors utile de laisser libre cours à son imaginaire érotique, meilleur soutien à une libido riche.

Dernier conseil, Les femmes doivent se laisser aller à leur plaisir pour jouir et les hommes peuvent les aider en les surprenant. C’est-à-dire en variant le plus possible. Les hommes ont besoin d’être rassurés dans leur capacité à maintenir leur érection et à tenir la distance, pour  les aider, les femmes doivent les admirer et manifester leur désir.

Brigitte Lahaie

Du même auteur :