Périostite tibiale : quels sont les symptômes et comment la soigner ?

La périostite tibiale correspond à une inflammation du périoste. Le périoste est la membrane fibreuse qui entoure le tibia. Cette inflammation résulte de microtraumatismes répétés sur le tibia, liés à la pratique intense de certains sports, ou à des pathologies du pied comme les pieds creux. Découvrez ce qu’est une périostite tibiale, comment elle se manifeste, pourquoi elle survient et comment la soigner.

La périostite tibiale, aussi appelée « medial tibial stress syndrome », est une pathologie connue des grands sportifs, tels les marathoniens, les tennismen ou les danseurs professionnels. Elle traduit une inflammation de la membrane fibreuse et blanche qui enveloppe le tibia, membrane appelée périoste, précise l’institut de kinésithérapie de Paris. On distingue à ce titre la périostite tibiale antérolatérale, localisée sur l’avant et les faces externes du tibia, de la périostite postéro-médiale qui se manifeste sur l’arrière du tibia. Des douleurs se manifestent alors le long du tibia, tout particulièrement lors de la production d’efforts. Cette pathologie affecte indifféremment les hommes et les femmes. Selon l’institut de kinésithérapie de Paris, sa prévalence serait de 4 à 19 % chez les sportifs et de 4 à 35 % chez les militaires. Elle résulte surtout de l’intensité de la pratique sportive, pondérée par le niveau de condition physique et de la qualité des équipements (chaussures…). Elle affecterait les deux tibias dans la moitié des cas.

Une périostite tibiale se manifeste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite