Publicité

Les pensées suicidaires multipliées par “plus de deux” depuis 2014 chez les 18-24 ans, selon Santé Publique France

Dans son dernier bulletin épidémiologique basé sur le Baromètre santé 2021 publié ce 5 février, Santé Publique France alerte sur la “la détérioration de la santé mentale des jeunes adultes”. Pour rappel, la santé mentale est un élément essentiel pour rester en bonne santé. Il s’agit d’un “état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive, et d'être en mesure d'apporter une contribution à la communauté”, comme le définit Santé Publique France.

Sur l’ensemble de la population des 18-85 ans, 4,2% déclaraient avoir pensé à se suicider au cours des 12 derniers mois, tandis que 6,8% des jeunes déclaraient une tentative de suicide au cours de leur vie. À l’échelle européenne, “la France présente, au sein des pays européens, un des taux de suicide les plus élevés”, soulignent les auteurs.

Cette étude, publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) du 5 février 2024, s’est penchée sur la santé mentale de 24.514 personnes âgées de 18 à 85 ans et résidant en France métropolitaine et 6.519 personnes résidant dans les départements et régions d’outre-mer (DROM), pendant l’année 2021. Les réponses ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire téléphonique.

Les auteurs du baromètre ont constaté que “4,2% des 18-85 ans déclaraient avoir pensé à se suicider au cours des 12 derniers mois”. De plus, 6,8% déclaraient une tentative de suicide au cours de leur vie, dont 0,5% (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite