Publicité

Perte de cheveux : pourquoi les cheveux tombent-ils à la ménopause ?

Bouffées de chaleur, arrêt des règles, insomnies, sécheresse de la peau… La liste des éventuels effets indésirables qui accompagnent la ménopause est longue et, il faut bien l'avouer, peu réjouissante. À cela s'ajoute également un phénomène parfois assez visible : la perte de cheveux.

On a demandé à la dermatologue Dr Dima Haidar de nous expliquer pourquoi la ménopause est un moment propice à la chute de cheveux et les facteurs aggravants auxquels on ne pense pas toujours.

Comme toujours avec la ménopause, la cause principale de la chute de cheveux que constatent un très grand nombre de femmes est à chercher du côté des hormones. "On constate à la ménopause une diminution de la sécrétion des hormones féminines que sont les œstrogènes et la progestérone", explique le Dr Haidar. "La progestérone a notamment un effet anti-androgénique, c'est-à-dire qu'elle limite l'activité des hormones masculines androgènes. Quand sa sécrétion diminue, cela entraîne un déséquilibre hormonal qui se fait en faveur de ces hormones masculines, notamment la testostérone qui se transforme en dihydrotestostérone (DHT), l'hormone responsable de la chute des cheveux chez les hommes." Elle précise par ailleurs que, comme pour les hommes, la partie arrière de la tête est généralement moins touchée par la chute que la partie avant.

En parallèle, la dermatologue indique que l'on constate une diminution de la qualité du cuir chevelu (qui s'assèche, comme la peau du visage et du corps), ce qui se traduit par des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite