Peut-on faire de son mobil-home sa résidence principale ?

La loi Alur de 2014 a modifié le statut juridique du mobil-home. Depuis cette date, ce type de logement est considéré comme un « habitat léger et mobile ». Votre mobil-home peut désormais devenir votre résidence principale si vous y vivez plus de 8 mois par an. D'ailleurs, s'il a des roues, vous pouvez parfaitement voyager avec et le déplacer. Toutefois, faire d'un mobil-home une résidence principale implique de réaliser certaines démarches en fonction du lieu où vous vivez.

Vous pouvez installer votre mobil-home/résidence principale sur 3 types de terrain. Le premier est un terrain privé constructible. Dans ce cas, il faut prendre en compte la surface de votre maison mobile. En effet, tout comme une maison ou un abri de jardin, il faut signaler l'installation à la mairie et obtenir l'autorisation correspondante.

Pour un mobil-home de moins de 20 m², vous aurez besoin d'une déclaration de travaux. S'il est plus grand, il vous faudra un permis de construire. Il faudra également penser à faire tous les raccordements nécessaires et à souscrire une assurance habitation (valable dans tous les cas). Si vous en faites votre habitation principale, vous devrez payer une taxe d'habitation.

Le deuxième type de terrain où installer son mobil-home est un camping. Notez que vous devrez trouver un camping ouvert toute l'année. Ce dernier vous imposera aussi de payer la location de la parcelle de terrain occupée, une redevance ainsi que parfois des droits d'entrée et une taxe de séjour.

Enfin, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles