1 / 7

Ces plantes d’intérieur passeront l’hiver en beauté

Avec l’hiver, l’envie de cocooner et de prendre soin de nous pointe le bout de son nez. Mais ce n’est pas une raison pour délaisser notre intérieur et nos plantes vertes. Même si elles vivent un peu au ralenti, elles ont besoin d’être chouchoutées. Mais pas n’importe comment. Dans nos intérieurs surchauffés l’hiver, on respecte donc quelques règles pour être sûres de garder longtemps nos pépites végétales.Comment prendre soin de ses plantes en hiver ?Lorsqu’il fait froid, nos plantes ont besoin de lumière. On les installe non loin d’une fenêtre, à deux mètres environ, car attention au courant d’air. Impossible de déplacer vos pots ? Pas de soucis. Un mur blanc réfléchissant ou un miroir renvoyant la lumière feront l’affaire. Si on fait attention à ce qu’elles n’attrapent pas un coup de froid, on ne provoque pas non plus un coup de chaud. On les éloigne alors de toutes sources de chaleurs comme les radiateurs, les cheminées ou les poêles. La température idéale pour les plantes d’hiver ? 18°.Quand arroser mes plantes d’intérieur l’hiver ? Pour l’arrosage, on y va doucement afin de ne pas noyer les racines ou provoquer le pourrissement. En cette saison, elles sont en repos hivernale, alors on ne les brusque pas. Et surtout, pour une meilleure absorption de l’eau, on hydrate nos plantes le matin. On peut également les disposer sur des coupelles remplies d’eau avec des billes d’argiles permettant d’humidifier l’atmosphère. On peut aussi regrouper nos végétaux afin de créer une ambiance humide. Effet jardin d’hiver garanti !Que faire pour avoir de belles plantes d’intérieur l’hiver ?Après avoir appliqué à la lettre les consignes d’entretien, on n’oublie d’enlever régulièrement la poussière qui s’accumule sur leurs feuilles et qui gêne la photosynthèse, si indispensable à leur croissance. Eponge humide, chiffon sec ou pinceau pour les cactus… le tour est joué. Et surtout on les chouchoute en douceur. Exit l’engrais ou le rempotage, trop grande source de stimulation. On attendra donc le retour du printemps pour les booster et les aider dans le redémarrage de la végétation.

Ces plantes d’intérieur passeront l’hiver en beauté

À chaque saison, ses plantes fétiches. Aloe vera, succulente, cyclamen ou palmier, découvrez les 12 végétaux pour lesquels vous allez craquer cet hiver !Avec l’hiver, l’envie de cocooner et de prendre soin de nous pointe le bout de son nez. Mais ce n’est pas une raison pour délaisser notre intérieur et nos plantes vertes. Même si elles vivent un peu au ralenti, elles ont besoin d’être chouchoutées. Mais pas n’importe comment. Dans nos intérieurs surchauffés l’hiver, on respecte donc quelques règles pour être sûres de garder longtemps nos pépites végétales.Comment prendre soin de ses plantes en hiver ?Lorsqu’il fait froid, nos plantes ont besoin de lumière. On les installe non loin d’une fenêtre, à deux mètres environ, car attention au courant d’air. Impossible de déplacer vos pots ? Pas de soucis. Un mur blanc réfléchissant ou un miroir renvoyant la lumière feront l’affaire. Si on fait attention à ce qu’elles n’attrapent pas un coup de froid, on ne provoque pas non plus un coup de chaud. On les éloigne alors de toutes sources de chaleurs comme les radiateurs, les cheminées ou les poêles. La température idéale pour les plantes d’hiver ? 18°.Quand arroser mes plantes d’intérieur l’hiver ? Pour l’arrosage, on y va doucement afin de ne pas noyer les racines ou provoquer le pourrissement. En cette saison, elles sont en repos hivernale, alors on ne les brusque pas. Et surtout, pour une meilleure absorption de l’eau, on hydrate nos plantes le matin. On peut également les disposer sur des coupelles remplies d’eau avec des billes d’argiles permettant d’humidifier l’atmosphère. On peut aussi regrouper nos végétaux afin de créer une ambiance humide. Effet jardin d’hiver garanti !Que faire pour avoir de belles plantes d’intérieur l’hiver ?Après avoir appliqué à la lettre les consignes d’entretien, on n’oublie d’enlever régulièrement la poussière qui s’accumule sur leurs feuilles et qui gêne la photosynthèse, si indispensable à leur croissance. Eponge humide, chiffon sec ou pinceau pour les cactus… le tour est joué. Et surtout on les chouchoute en douceur. Exit l’engrais ou le rempotage, trop grande source de stimulation. On attendra donc le retour du printemps pour les booster et les aider dans le redémarrage de la végétation.