Publicité

Poils aux oreilles : à quoi sont-ils dus et peut-on les retirer ?

Les poils, que l’on ait envie de les garder ou de les retirer, sont tout à fait naturels et ont même une fonction pratique. Selon leur emplacement sur le corps, ils jouent le rôle de barrière contre les poussières et les microbes, permettent de se protéger du froid et du chaud, ou encore limitent le risque d’infections. Si nous avons quasiment tous des poils sur les jambes, les bras, les aisselles, dans le nez, il est aussi possible d’avoir des poils au niveau des tétons, du menton, au-dessus de la lèvre supérieure. Cela est lié à différents facteurs comme les hormones, l’âge ou la génétique.

Les oreilles, elles aussi, peuvent être poilues. "On a tous des poils à cet endroit-là", annonce le dermatologue Dr Nina Roos. Ils sont cependant très fins et peu visibles la plupart du temps, ressemblant davantage à du duvet. Pour les hommes, les poils des oreilles sont souvent plus sombres, plus nombreux et plus longs. "Chez les hommes, la pousse de ces poils est stimulée avec les années qui passent et se développent un peu plus. La génétique a un rôle à jouer également", explique-t-elle. "C’est-à-dire que si nos parents ont des poils d’oreille plus développés, il est probable que l’on soit concerné aussi". À l’instar des poils sur le reste du corps, les poils au niveau des oreilles ont aussi leur fonction : "ils protègent l’oreille de la pénétration de corps étranger qui pourrait nous blesser ou gêner l’audition", indique le Dr Roos. Ils permettent ainsi de filtrer les petites saletés et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite