Poils pubiens : le sexe, avec ou sans ? Notre sexologue décrypte les idées reçues

Femme Actuelle

Ahhh, les poils. Certain.e.s les adorent, d'autres les détestent. Lorsque se pose la question de l'intimité et du rapport sexuel, ce sujet revient sur le devant de la scène. Faut-il les ôter, notamment au niveau du pubis ? Pour Alexandra Hubin, sexologue et fondatrice de SexoPositive, il n'y a pas de règle, l'essentiel étant avant tout de se sentir bien !

Depuis la nuit des temps, le poil est un sujet qui fait débat. Les femmes qui souhaitaient s'épiler ou se raser étaient d'abord incriminées puisqu'elles "refusaient un signe de maturité sexuelle". À l'inverse, celles qui décident de laisser leurs poils pubiens sont parfois perçues comme "négligées" : on considère même qu'elles "manquent d'hygiène", ou encore qu'elles "ne prennent pas soin d'elles". Pour Alexandra Hubin, "c'est du grand n'importe quoi".

Ces clichés ne concernent pas que les femmes : les hommes peuvent également être pointés du doigt. Pour certains, le fait d'ôter leurs poils pubiens est le signe d'un manque de virilité. La spécialiste invite donc à prendre du recul : "Est-ce que ce n'est pas plus dans l'attitude générale de la personne qu'on peut ressentir une charge virile ou pas ?" avance-t-elle. Tout le monde n'est d'ailleurs pas à la recherche d'une certaine virilité de la part d'un.e partenaire.

Alors, que faut-il faire ? Ce qu'il nous plaît ! L'idée n'est pas de se rajouter un complexe, mais plutôt de s'écouter, de se faire confiance et surtout d'être "le plus à l'aise possible avec son corps". Si votre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite