Polio : les autorités sanitaires britanniques alertent sur un possible retour de la maladie

Ce n’était plus arrivé depuis une quarantaine d'années. Le virus de la poliomyélite, une maladie rare mais extrêmement contagieuse, a été détecté dans des eaux usées du nord de Londres (Royaume-Uni). Dans un communiqué, les autorités sanitaires britanniques ont ainsi annoncé la découverte du "poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (VDPV2)" dans des échantillons environnementaux, entre les mois de février et de mai 2022.

Les prélèvements proviendraient d'une station d'épuration. Certains sont encore en cours d'analyse. Pour l'heure, "aucun cas de paralysie associé n'a été détecté" précise l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui a relayé l’alerte. Les autorités sanitaires britanniques appellent tout de même à la vigilance.

"Il est important que tous les pays […] renforcent la surveillance afin de détecter rapidement toute nouvelle importation de virus et de faciliter une réponse rapide" indique ainsi le communiqué. Ce dernier insiste également sur l'importance de "maintenir une couverture vaccinale de routine uniformément élevée".

En France, le vaccin contre la poliomyélite est obligatoire pour tous les nourrissons, au même titre que celui contre la coqueluche ou encore le tétanos. La poliomyélite est une maladie infectieuse, qui touche essentiellement les enfants âgés de moins de 5 ans. Comme l'indique l'OMS, elle est provoquée par le poliovirus, qui se transmet principalement d'une personne à une autre "par voie féco-orale".

Les conséquences de la poliomyélite peuvent être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles