Publicité

Pourquoi et comment faire confiance à son intuition : la réponse de spécialistes

Chacun l'a déjà vécu. "Lorsque vous dites "je ne sais pas pourquoi, mais je suis sûre qu’il faut prendre cette rue pour revenir à l'hôtel" -, cela signifie qu'en une fraction de seconde, votre cerveau a extrait des informations de votre mémoire et les a associées", explique le Dr. Catherine Thomas-Antérion, neurologue*. Ainsi, peut-être avez-vous inconsciemment enregistré la présence d'un lampadaire penché ici, d'une fissure dans le trottoir là. "Quand il s'agit de prendre une décision, deux systèmes s'activent en parallèle dans le cerveau, poursuit la spécialiste : le premier est logique, conscient et lent, c'est la raison. Le second est automatique, inconscient et rapide, c'est l'intuition." Moins coûteuse en énergie que la raison, notre pensée fulgurante est une alliée précieuse au quotidien, y compris en santé lorsqu'elle nous pousse à préférer tel aliment quand on est malade, parce qu'il apporte l'énergie ou les nutriments dont l'organisme a besoin ou parce que sa digestion demande peu d'efforts. Mais pour pouvoir nous appuyer sur notre intuition, encore faut-il lui permettre de se manifester et savoir l'interpréter... On vous guide.

*Le Dr. Catherine Thomas-Antérion est neurologue et docteure en neuropsychologie, membre de l'Observatoire B2V des Mémoires.

À la seule perspective de vous rendre à ce dîner, vous sentez votre estomac se nouer. "C'est lié à ce qu’en neurosciences, on appelle les marqueurs somatiques", précise le Dr. Catherine Thomas-Antérion, autrement dit tout (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite