Publicité

Près de 2 Français sur 5 connaissent au moins une personne victime d'inceste

Près de 2 Français sur 5 connaissent au moins une personne victime d'inceste - Adobe Stock
Près de 2 Français sur 5 connaissent au moins une personne victime d'inceste - Adobe Stock

A l'occasion de la date anniversaire du #MetooInceste, initié il y a trois ans de cela, il est important de relayer les chiffres de Face à l'inceste x IPSOS afin de mettre en lumière la réalité alarmante de l'inceste en France. Des données tout simplement glaçantes.

Près de 2 Français sur 5 connaissent au moins une personne qui a été victime d'inceste. Dans la majorité des cas, la victime est un ami ou une connaissance. Dans 34% des cas, c'est une personne de la famille. Ces infos glaçantes, c'est une enquête de l'association Face à l'inceste et d'IPSOS qui nous l'apprend.

A l'occasion de la date anniversaire de #MetooInceste, cette étude éclaire la la réalité de l'inceste en France. Ce sont 7,4 millions de personnes qui déclarent avoir été victimes d'inceste. Parmi elles, l'on dénombre 65 % de femmes et 35 % d'hommes. Ce sont des chiffres primordiaux à l'heure où l'avenir de la Commission Indépendante sur l'Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants (Ciivise) semble en péril...

Et où des voix d'autant plus retentissantes se sont exprimées sur ce fléau, comme celle d'Emmanuelle Béart par exemple, qui, à l'instar de Flavie Flament et Vanessa Springora, est venue soutenir la Ciivise l'an dernier. Mais d'autres chiffres éloquents ressortent également de ce rapport édifiant.

"Le nombre de victimes n'a pas faibli"

A ces chiffres, faut-il encore ajouter l'étendue des "situations incestueuses" dont on pu témoigner les sondés : des agressions sexuelles, des actes d'exhibitionnisme, des viols, du harcèlement sexuel, des photographies pornographiques.... Dans plus de trois quart des situations, c'est à dire dans la très grande majorité des cas, relate le rapport, la personne à l'origine de...

Lire la suite


À lire aussi

Alcool : les femmes pratiquent de plus en plus le "binge drinking", et c'est inquiétant
Pour l'ONU, agir contre l'inceste, c'est aussi écouter "d'urgence" les mères
37 % des hommes considèrent le féminisme comme "une menace"