Publicité

Taux, coût, conditions : quel est le principe du prêt relais ?

Achat-vente, crédit-pont ou encore crédit de soudure. Autant de termes qui définissent le très couramment appelé "prêt relais". Une forme d'emprunt immobilière très populaire et pratique qui permet à l'acheteur de financer l'acquisition d'un nouveau bien grâce à la vente d'un autre dont la transaction n'est pas encore réalisée. Concrètement, prenons un exemple : si votre résidence principale est un appartement qui vous appartient et si vous prévoyez de le vendre pour acheter une maison à la place, vous pouvez le faire avant même d'avoir vendu votre ancien logement. Pratique pour obtenir un délai plus long pour vendre sa résidence principale, par exemple.

Le problème d'être vendeur et acquéreur en même temps est que très souvent, vous n'acquerrez pas votre nouveau bien à la même date que vous vendez le vôtre. C'est pour cela que souscrire à un prêt relais auprès d'une banque est intéressant ! Il vous permet de gagner du temps et de vendre votre ancien logement à juste prix tout en disposant du capital suffisant. En effet, de nombreux exemples de la vie courante montrent que, très souvent, dans cette situation, les vendeurs bradent leur ancien logement pour le vendre plus vite et avoir l'argent disponible pour acheter le bien suivant. Le prêt relais présente donc un réel intérêt économique.

Il existe deux types de crédits relais : le prêt relais sec et le prêt relais adossé. Le premier sert à emprunter le capital à condition que le nouveau bien acheté coûte moins cher que le bien (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite