Prendre l’avion, se casser le bras… Les Russes tentent de fuir après l’annonce de mobilisation de Poutine

© Kremlin POOL / UPI / Shutterstock / SIPA

Le président russe a annoncé que 300 000 réservistes allaient être mobilisés pour aller en Ukraine dans une allocution télévisée mercredi. Depuis cette annonce, de nombreux hommes russes cherchent par tous les moyens à quitter leur pays rapidement.

La mobilisation concerne dans un premier temps 300 000 réservistes, mais selon le ministère de la Défense au total 25 millions de Russes sont mobilisables pour rejoindre les rangs de l'armée dans l'est et le sud de l'Ukraine. Mercredi soir, 1 332 personnes ont été arrêtées dans des manifestations anti-mobilisation, les plus importantes depuis celles ayant suivi l’annonce de l’offensive de Moscou en Ukraine en février dernier.

Lire aussi >> Guerre en Ukraine : 10 questions à une femme soldat

L'annonce par Vladimir Poutine d'une mobilisation partielle pour renforcer ses troupes en Ukraine a entraîné mercredi une ruée sur les sites Internet des compagnies aériennes pour tenter de quitter la Russie au plus vite.

« Quitter la Russie », pic de recherche sur Google

Selon l'outil statistique Google Trends, qui permet de connaître la fréquence à laquelle un mot a été tapé sur Google, les recherches en Russie avec les termes « billets » et « avion » ont plus que doublé depuis mercredi matin, soit au début de l'allocution télévisée enregistrée de Vladimir Poutine. La requête « quitter la Russie », elle, était réalisée 100 fois plus dans la matinée qu'en temps normal.

Les billets pour des vols directs vers les destinations les plus proches de la Russie - l'Arménie, la Géorgie, l'Azerbaïdjan ou encore le Kazakhstan - ont tous été épuisés pour la journée de mercredi, selon le site Aviasales, très populaire en Russie pour acheter ses...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi