Prince Harry : un détective privé raconte ses pratiques drastiques pour traquer ses anciennes compagnes

©Mischa Schoemaker/ABACA

Dans un entretien, le détective Gavin Burrows a évoqué ses pratiques drastiques pour traquer les petites-amies du prince Harry dans les années 2000.

À l’adolescence et durant ses premières années de jeune adulte, le prince Harry a longtemps fait les unes de la presse pour son comportement dissipé. Habillé en costume d’officier SS lors d’une soirée londonienne ou dénudé lors d’une partie de « strip billard » à Las Vegas, le fils de Lady Diana et du prince Charles était une cible parfaite pour les tabloïds anglais, qui s’en donnaient à cœur joie face à ses scandales répétés. Tout comme ses histoires d’amour qui ont longtemps passionné les foules. Avant d’épouser Meghan Markle, le frère du prince William a connu plusieurs relations ô combien médiatisées dont les plus célèbres resteront avec Chelsy Davy, de 2004 à 2010, et Cressida Bonas, de 2012 à 2014. Et si le duc de Sussex était sous le feu des projecteurs à l’époque, ses anciennes compagnes l’étaient tout autant. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le détective Gavin Burrows ce mercredi 31 août, lors d’un entretien avec BFMTV.

Lire aussi : Prince Harry : le jour où il a failli se fiancer avec une autre femme que Meghan

« C’était une violation totale de la vie privée »

Engagé dans les années 2000 par un tabloïd pour traquer le prince Harry et ses petites-amies, il confie : « Je pouvais vous obtenir des factures de téléphone, des factures fiscales, des dossiers médicaux, je pouvais écouter vos messages vocaux. On commençait à faire appel à des hackers, qui pouvaient obtenir tout ce que vous...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi