Prothèses auditives : ce qu'il faut savoir sur le reste à charge zéro

·1 min de lecture

Environ 7 millions de Français ont des problèmes d'audition : la "gène auditive" concerne 11,2 % de la population nationale. Dans 88 % des cas, le "mal-entendre" est le résultat du vieillissement naturel du système auditif : on parle de presbyacousie.

Néanmoins, seul 1 Français malentendant sur 4 porte une prothèse auditive : en décembre 2016, une enquête de l'Autorité de la Concurrence avait révélé qu'1 million de Français renonçaient à s'appareiller...

La raison ? Le prix des prothèses auditives. En moyenne, le coût d'un appareil auditif s'élève à 1550 euros... par oreille. Et 80 % des malentendants ont besoin d'équiper leurs deux oreilles : au final, la facture monte à 3100 €. En octobre 2015, l'association de défense des consommateurs UFC-Que-Choisir dénonçait la "scandaleuse rente des audioprothésistes" en expliquant que les appareils auditifs étaient, en moyenne, revendus 4,5 fois leur prix d'achat.

Le reste à charge zéro (RAC 0) : une aide bienvenue pour les Français malentendants

À partir du 1er janvier 2021, certaines prothèses auditives seront commercialisées en "reste à charge zéro" ou en "100 % santé" : cela signifie que, pour ces appareils auditifs, le remboursement par la Sécurité Sociale et les complémentaires santé sera intégral – le patient n'aura rien à payer.

Prothèses auditives et reste à charge zéro : en pratique, comment ça marche ? À partir du 1er janvier 2021, les prothèses auditives seront "rangées" (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vaccination contre le Covid-19 : pourquoi est-ce si lent ?
Les 9 meilleurs aliments antistress
DIRECT. Covid-19, les chiffres en France ce 30 décembre : 26 457 nouveaux cas, 2 652 patients en réanimation
Covid-19 : les masques bloquent 99,9 % des grosses gouttelettes
Le couvre-feu sanitaire avancé à 18h dans certains départements
Fatigue : 13 remèdes de grand-mère insolites pour trouver le sommeil