Qu’est ce que le syndrome de la Havane qui touche des employés de la CIA ?

·1 min de lecture

Après un cas à la CIA à Vienne, plusieurs dizaines de personnes (salariés et leurs proches) se sont trouvés malades d’une pathologie appelée “syndrome de la Havane”, comme l'explique le Figaro d'après une dépêche AFP. Quelle est cette maladie ?

Ce n’est pas la première fois qu’on en entend parler. En 2016, déjà, des diplomates américains basés à Cuba avaient souffert de malaises, de vertiges, d’étourdissements, de troubles auditifs et visuels, de problèmes de coordination, avec l’impression de vivre un “brouillard cognitif” ou encore de symptômes psychiques tels que de l’anxiété et de l’irritabilité.

Une maladie provoquée intentionnellement ?

En 2017, l’ex président Donald Trump décidait de les rapatrier. Ces mêmes symptômes avaient été de nouveau enregistrés chez des diplomates originaires des Etats-Unis en 2018 en Chine, mais ensuite dans d’autres pays comme la Russie, Taïwan, l‘Australie, les Etats-Unis ou encore l’Allemagne.

Après des examens, il avait été découvert chez ces malades des lésions cérébrales. Si l’origine de ce mal n’a pas été complètement prouvée, l’une des causes probable pourrait venir d’ondes radio de basse fréquence, qui passeraient outre l’ouïe. En décembre 2020, l’émission “Les histoires du monde” sur France Inter reprenait les conclusions de l’enquête de l’Académie des sciences de Washington qui supposait qu’il s’agissait d’une technologie visant à (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 26 septembre : chiffres, annonces
Etre hypocondriaque, c'est quoi exactement ?
Les enfants élevés au contact de la nature auraient une meilleure immunité que ceux des villes
Hygiène dentaire : avez-vous les bons réflexes ?
Volcan aux Canaries : le nuage atteint le Sud de la France, des risques pour la santé ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles