Quelles sont les opérations de chirurgie esthétique les plus pratiquées en France ?

·1 min de lecture

Certaines opérations de chirurgie esthétique sont particulièrement populaires en France. Elargissement des fesses, augmentation de la taille de la poitrine, blépharoplastie... Découvrez desquelles les habitants de l'Hexagone sont les plus - et les moins - friands.

La France est le 11ème pays au monde où l'on pratique le plus la chirurgie esthétique et les injections, selon une vaste étude fort documentée réalisée par le média YesStyle.com . Et s'agissant de certaines opérations, l'Hexagone figure même sur le podium : c'est le 3ème état de la planète à réaliser le plus d'élargissement des fesses (derrière le Brésil et la Grèce) et même le 2ème pour le lifting de la peau du cou (rhytidectomie).

La chirurgie des fesses en France.
La chirurgie des fesses en France.

©YesStyle

Les Etats-Unis et la Corée du Sud, champions de la chirurgie esthétique

En France, chaque année, 479 interventions de chirurgie esthétique sont réalisées pour 100 000 personnes. Un score important comparé à de nombreux pays (166 interventions au Japon, 254 au Royaume-Uni ou encore 69 en Inde) mais très éloigné de celui d'autres états particulièrement friands de ce type d'interventions. 

A découvrir également : Chirurgie esthétique : combien de Françaises y ont déjà eu recours ?

Aux Etats-Unis et en Corée du Sud, champions de la chirurgie plastique, 3 462 et 2 236 opérations sont respectivement effectuées chaque année pour 100 000 habitants. Toutefois, s'agissant des injections cosmétiques, ce sont la Grèce (1 516 pour 100 habitants) et l'Italie (1 063) qui se placent en tête du classement. Dans le même temps, seules 59 injections sont réalisées en France.

L'augmentation mammaire et la blépharoplastie, opérations esthétiques les plus pratiquées en...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles