Publicité

Racines apparentes, feuilles jaunes et petites : 6 signes qui montrent qu’il faut rempoter sa plante

Plus une plante est entretenue et dans des conditions appropriées à sa nature, plus sa durée de vie est longue et plus elle fleurit. Le rempotage est l'une des conditions indispensables. Comme le rappelle Gamm vert, cette opération consiste à "renouveler le substrat de culture de la plante qui s'épuise et de fournir, si la plante n'a pas atteint sa taille mature, un contenant plus grand qui aide à son développement". En effet, au fil du temps, la terre s'appauvrit en minéraux dont elle a besoin pour croître. Deux raisons à cela : le fait qu'elle s'en nourrisse et l'arrosage qui élimine la présence de matière organique. L'ajout ou le remplacement de terre et/ou de terreau permet à la plante un apport de nouveaux minéraux. Le changement de pot (un pot de 2 ou 3 cm de diamètre de plus suffit) lui permet de gagner de l'espace pour se déployer. On comprend ainsi pourquoi le rempotage lui permet de retrouver toute sa vitalité.

Si une plante d'intérieur ou de balcon n'a pas fini sa croissance, elle a régulièrement besoin d'être rempotée. Tout dépend des espèces et des variétés mais, en règle générale, les spécialistes du jardin conseillent de les rempoter une fois par an ou tous les deux ans.

La période idéale de rempotage se situe "à la fin de l'hiver-début du printemps, quand les plantes sortent de leur repos végétatif et qu'elles vont reprendre leur croissance", précise Gamm Vert. Toutefois, si une plante montre des signes d'un besoin de rempotage, à moins qu'elle ne soit en fleurs, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite