Racisme, condamnation par la Ligue nationale de rugby : le point sur l’affaire Melvyn Jaminet

Le joueur de rugby Melvyn Jaminet a publié une vidéo dans laquelle il tient des propos racistes, sur Instagram. La Fédération française de rugby l’a mis à l’écart du groupe France dimanche 7 juillet, et la Ligue nationale de rugby a condamné ses propos le lendemain.

La Ligue nationale de rugby (LNR) « condamne fermement les propos inacceptables tenus par Melvyn Jaminet ». C’est ce qu’a indiqué l'institution ce lundi 8 juillet au matin, après la diffusion d'une vidéo du joueur du XV de France tenant des propos racistes. « Le rugby est un sport du vivre-ensemble porteur de valeurs de respect, d'esprit de groupe, d'altruisme et de diversité », rajoute la LNR dans un communiqué.

Lire aussi >>  Le rugbyman Antoine Dupont s’engage contre l’homophobie en Une du magazine « Têtu »

« Le premier arabe que je croise sur la route, je lui mets un coup de casque »

Dimanche 7 juillet, le rugbyman âgé de 25 ans, aux 20 sélections avec les Bleus, a été écarté du groupe du XV de France, actuellement en tournée en Amérique du Sud. « Ma daronne [ma mère, N.D.L.R] qui me demande si j'ai fait la fête [il souffle]. Je te jure le premier arabe que je croise sur la route, je lui mets un coup de casque », déclare l'arrière international du RC Toulon, en se filmant dans cette courte vidéo non datée, postée sur Instagram et depuis supprimée.

Une enquête ouverte en interne de la FFR

La Fédération française de rugby a rapidement publié un communiqué indiquant condamner « avec la plus grande fermeté » ces propos, « totalement inacceptables et contraires aux valeurs fondamentales de notre sport ».

Mis à l'écart du groupe France avec effet immédiat, le joueur est sous le coup d'une enquête...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi