Publicité

Rencontre avec Marine Billet, artisane et créatrice de sublimes bijoux seconde-peau

Elle a remporté notre Prix des Artisanes, organisé par les magazines ELLE, ELLE à Table et ELLE Décoration, avec le soutien du Groupe LVMH, dans la catégorie des métiers de la joaillerie et de l’horlogerie. Rencontre avec Marine Billet et ses époustouflants bijoux seconde-peau.

Elle travaille dans l'ombre mais crée des pièces qui attirent tout de suite notre regard. Artisane et maquettiste pour des maisons de mode, Marine Billet fabrique des bijoux depuis son atelier de l'Est parisien. Sa technique de prédilection ? Le moulage et la fonte à la cire perdue, un procédé qui permet de garder une empreinte parfaite d'un objet et de le transposer dans  le métal.

« J’avais envie de parler de ce qui touche au corps »

Depuis 2021, Marine Billet travaille aussi sur sa propre marque : Incarnem. « Tout est parti du verbe incarner », explique notre artisane. « Mes parents sont médecins et j’avais envie de parler de ce qui touche au corps. » Telles des parures de déesses romaines, les bijoux d’oreilles, bagues ou bracelets Incarnem viennent sublimer la peau de celles et ceux qui les portent.

Marine Billet essaie autant que possible de créer des pièces sur-mesure : « il m'arrive d'organiser des sessions pendant les week-ends, où je rencontre les client.es et leur propose des moulages. L'idéal serait de faire, de temps en temps, ce type d'événements dans des capitales européennes. Je suis certaine que ça serait très enrichissant ! »

Détourner des objets du quotidien

Avant de devenir artisane-bijoutière, Marine Billet travaillait comme architecte. Lassée par les heures passées devant l'ordinateur et l'absence de créativité, elle s'inscrit dans une école de bijoux. Aujourd'hui, la jeune femme s'autorise toutes sortes d'idées :...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi